image3

CHARTE DES COMMENTAIRES

A lire avant de commenter ! Quelques dispositions à respecter pour rendre les débats passionnants sur Camer Press Agency.

Commentez pour enrichir

Le but des commentaires est d’instaurer des échanges enrichissants à partir des publications de Camer Press Agency.

Les auteurs des articles vous lisent

Les auteurs de Camer Press Agency considèrent que leur travail ne s’arrête pas avec la publication de leurs reportages et participent, dans la mesure de leur disponibilité, aux discussions qui les prolongent.

Ils assurent eux-mêmes la modération des commentaires, parfois avec l’aide de modérateurs issus de la communauté. Ils assurent également une sélection des commentaires qui leur semblent les plus pertinents, lesquels sont mis en valeur sous les publications.

Respectez vos interlocuteurs

Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot : le respect des participants. Donnez à chacun le droit d’être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Inscrivez-vous pour commenter et pour voter

Une condition pour pouvoir commenter : être enregistré(e) sur le site. En vous inscrivant, vous pourrez également voter pour les articles et reportages ainsi que les commentaires. Si vous donnez plusieurs notes, seule la dernière sera prise en compte.

Il n’est pas permis de choisir comme nom d’utilisateur le nom d’une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.). Il n’est pas non plus permis d’utiliser un nom similaire à celui d’un membre déjà inscrit dans le but de créer une confusion.

Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont également proscrits. Les adresses e-mail jetables (type Yopmail, Briefmail) ne sont pas admises. Les photos choisies pour les avatars ne doivent pas enfreindre les droits d’auteur ni représenter ou évoquer des scènes de violence ou de pornographie.

Un critère, la pertinence

Votez en fonction de la pertinence et non de votre degré d’adhésion. Le but des votes sur les commentaires est de répondre à la question : « apporte-t-il quelque chose à la discussion ? » et non : « suis-je d’accord ? »

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…).

Camer Press Agency se réserve le droit d’éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Camer Press Agency se réserve également le droit de supprimer tout commentaire contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.

Les témoins contribuant sur Camer Press Agency, ou interrogés par ses journalistes, lisent souvent les commentaires publiés sous les textes les concernant ; l’équipe tient à ce qu’ils puissent exprimer leur parcours ou leurs idées sans être la cible d’attaques personnelles. Les commentaires blessants, méprisants ou offensants à leur endroit sont donc dé publiés.

La suppression d’un commentaire entraîne celle des éventuelles réponses qui lui ont été faites.

La suppression d’un commentaire peut s’accompagner du blocage du compte de son auteur.

Signalez-nous les dérapages

La modération s’effectuant a posteriori, les internautes enregistrés sur Camer Press Agency sont invités à les signaler grâce au lien « signaler un contenu illicite ».

Une personne, un vote !

Une même personne ne doit pas utiliser plusieurs comptes. Il n’est donc pas permis de commenter sous plusieurs identités différentes ou de noter plusieurs fois les articles ou les commentaires en utilisant des comptes différents. Nous nous réservons le droit de supprimer ces comptes en cas d’abus, sans préavis.

Durée des commentaires

Les commentaires sont ouverts un jour suivant la mise en ligne des articles. Merci pour votre participation à Camer Press Agency.