Le titre «Coller la petite» de Franko poursuit son ascension au Cameroun et dans le monde

On peut l’aimer ou pas, mais la réalité est que le single «Coller la petite» de l’artiste Franko, pour un coup d’essai, est un vrai coup de maître.

Sans MTV Award, ni disque d’or, encore moins titre même le plus insignifiant dans l’univers de l’art musical, le single «coller la petite» de Franko est en passe de devenir un hymne qui transcende les frontières, revendiquant à ce jour 1 345 601 vues sur YouTube… en seulement 2 mois de présence sur le marché discographique et près de 400 000 vues sur la plate-forme de distribution audio Soundcloud d’après le quotidien de l’économie, qui en fait écho dans un article paru dans son édition du 26 octobre 2015. Ça peut paraître peu au regard des 65 millions de vues de certains artistes célèbres dans le monde entier, mais ce n’est pas rien lorsqu’on se rend compte qu’après deux ans sur YouTube, le titre «Hein père» de Stanley Enow par exemple n’en est encore qu’à 868 125 au 27 octobre 2015.

Le tube «Coller la petite» de l’artiste Franko, de son vrai nom Frank Kingue, ne laisse pratiquement personne indifférent, aussi bien au Cameroun qu’à l’étranger, à l’instar des USA, de l’Ukraine, de la France, de la Côte d’Ivoire, du Sénégal… bref des nombreux pays dans lesquels la chanson à été reprise y compris par des personnes de race blanche qui ne sont pas habituées avec ce rythme.

L’international ivoirien Didier Drogba fait par exemple partie des premières stars que l’on voir sur Youtube en train de faire danser le tube à toute une équipe de jeunes noirs et blancs dans un gymnase, lui-même se mêlant à la danse. Au Cameroun, c’est le footballeur Alexandre Song qui a repris à cœur joie les paroles de «coller la petite», il y a quelques semaines, lors d’une de ses sorties privées.

En fait, les reprises de «Coller la petite» sur Internet sont si populaires que certaines personnes qui se lancent dans cet exercice récoltent entre 40 000 et 300 000 vues, preuve que le titre accroche de par son côté dansant, à défaut de la présence du moindre message éducatif dans ces «3 minutes 54 de pure afro-beat avec des lyrics bien posés» pour citer Zack Ayegoue, un fan de Franko cité dans le Quotidien de l’Economie.

«A la demande de la foule, je passe cette chanson en boucle aux soirées. Les Camerounais adorent la vulgarité. Ils ont été servis avec « Coller la petite ». Et moi, je me fais beaucoup d’argent lors de mes animations. Que du bonheur !», affirme DJ Yan dans les colonnes du journal.

En fin de compte, à l’heure où la musique camerounaise est étouffée par les rythmes venus d’ailleurs, le succès fulgurant du titre « Coller la petite » amène à se poser la question de savoir s’il faut servir aux consommateurs ce qu’ils aiment ou ce qui est bien, juste, correct. Et pour le cas d’espèce, les camerounais adorent, et c’est un euphémisme, la musique qui tourne autour de la ceinture, alors pourquoi ne pas la leur servir, tant il vrai que dans l’art en général, il faut toujours mêler l’agréable à l’utile.

 

Patrick Dongo

{lang: 'fr'}

Partagez!

PinIt

One thought on “Le titre «Coller la petite» de Franko poursuit son ascension au Cameroun et dans le monde

Leave a Reply