L’hôtellerie face aux grands défis qui s’annoncent au Cameroun.

25ème dans le classement des pays africains en matière de compétitivité touristique en 2017, le pays des Lions indomptables se positionne aujourd’hui comme une destination avec une croissance et non-des moindres. Au-delà des sites touristiques qui inondent les artères des différentes régions du pays, figure en bonne place, l’hôtellerie qui commence à se faire une place de choix.

“L’hôtellerie camerounaise devant les feux des projecteurs”

C’est le titre choisi par un quotidien camerounais il y a quelques semaines pour illustrer le débat actuel sur la capacité du Cameroun à abriter de grands évènements internationaux. Le choix de ce titre n’était pas fortuit puisque le pays de Samuel Eto’o s’apprête à accueillir la CAN masculine de football qui se tiendra en 2019. Cet évènement de grande envergure, demande une préparation à tous les niveaux: Les stades, les routes et les autres infrastructures d’accueil comme les restaurants et les sites d’hébergement.

L’hébergement est au cœur de l’organisation de ce que certains appellent: “le rendez-vous du siècle pour le Cameroun”. Avec un parc estimé à plus de 700 établissements hôteliers présents sur la plateforme Jumia Travel, le Cameroun présente donc des arguments forts devant l’aider à accueillir les nombreuses délégations qui feront le déplacement pour ce rendez-vous continental qu’est la CAN. 

Douala, Yaoundé, Garoua et Bafoussam sont les quatre villes sélectionnés pour accueillir les matchs lors de cette compétition qui mettra au prise les différentes sélections qualifiées. Chacune de ces agglomérations présentes des potentiels différents et peuvent jouer un rôle imminent lors de ce renndez-vous qu’il convient d’appeler : « un gala du football ».

Douala, le centre des affaires.

Avec un potentiel de 153 établissements hôteliers sur la plateforme Jumia Travel, la capitale économique du Cameroun présente fière allure à la veille de ce grand rendez-vous sportif. 5 établissements de 4 étoiles, une dizaine qui présentent 3 étoiles sans oublier les nombreuses maisons d’hôtes et les appartements meublés. 

Yaoundé, le centre administratif.

Yaoundé c’est la ville qui regroupe le plus d’établissement d’hébergement après Douala. 99 hôtels meublent la page de la capitale politique avec en prime le seul établissement 5 étoile présent dans le pays. On note également une diversité dans l’offre comme dans le cas de la ville de Douala avec quatre hôtels de 4 étoiles, une dizaine de 3 étoiles et de nombreux logements en meublé dans la ville.

Bafoussam, la nouvelle destination.

La ville de Bafoussam est devenue depuis quelques, une destination assez appréciée par les touristes étrangers en transit au pays. Sites touristiques variés et surtout hospitalité des populations, participent à faire de cette localité, un fleuron pour le tourisme camerounais. L’hôtellerie est également au coeur de cette richesse avec une offre de 36 établissements qui vont d’un hôtel 4 étoiles jusqu’aux appartements meublés.

Garoua, la ville historique.

Avec ses sites touristiques et la beauté de ses paysages, la capitale de la région du Nord a toujours été reconnue comme une importante et admirée par les voyageurs. Au niveau de l’hôtellerie, la ville présente une offre moins importante que ceux des villes cités plus haut. 20 hôtels sont présents dans la localité du septentrion.

Simon Mbelek / CPA

{lang: 'fr'}
Submit your review
1
2
3
4
5
Submit
     
Cancel

Create your own review

Average rating:  
 0 reviews

Partagez!

PinIt

Leave a Reply